COVID-19

En cette période de pandémie de COVID-19, Codiac Transpo donne la priorité à la sécurité et au bien-être de ses passagers et de ses employés en veillant à ce que les travailleurs des services essentiels et les citoyens aient accès au transport en commun dont ils dépendent.

Ce qu’il faut savoir avant de prendre l’autobus

Vos déplacements dans les autobus de Codiac Transpo seront très différents de ce qu’ils sont normalement. Nous vous remercions de votre patience et de votre compréhension dans cette période sans précédent.

  • Les masques sont obligatoires À partir du 29 juin, le masque est obligatoire en tout temps dans nos autobus.
  • Apportez votre désinfectant à mains –Pour vous en servir dans les autobus.
  • Pour monter dans l’autobus et en descendre Nous allons continuer de vous faire monter et descendre par l’arrière.
  • Perception des tarifs Les passagers n’ont pas à présenter de titre de transport. Avant de recommencer à percevoir les tarifs, Codiac Transpo avisera le public du protocole à ce sujet.
  • Horaires et trajets- Les horaires peuvent encore être modifiés à tout moment suite aux reccomendtions de la Province et selon l'évolution de la COVID-19. Nous avons modifier l’horaire pour offrir en semaine un service de fin de semaine (de 6 h à 11 h et de 15 h à 19 h 30). Visitez le page des horaires et trajets pour obtenir de plus amples renseignements. Tout changement subséquent sera communiqué aux clients avec quelques jours de préavis. Dans ces circonstances exceptionnelles, les planificateurs de trajets ne sont pas fiables
  • Limite du nombre de passagers- La limite du nombre de passagers demeurent à 6. À partir du 29 juin, le nombre maximum de passagers passe à 50 % de la capacité habituelle à Moncton, à Saint John et à Fredericton. Les passagers doivent obligatoirement porter le masque pour que nous puissions maintenir cette capacité.

Trajets et horaires

Nous avons tous un rôle à jouer pour permettre à notre réseau de transport en commun de poursuivre ses activités.

We all have a role to play in ensuring that our transit system can continue to get us to where we need to go. 

  • Porter le masque- À partir du 29 juin, il faudra porter le masque en tout temps dans nos autobus.
  • Ne prenez les transports en commun que lorsqu’il le faut – Compte tenu du nombre limite de passagers, nous vous demandons de ne prendre les transports en commun que lorsque c’est vraiment nécessaire.
  • Respectez la distanciation sociale – En attendant l’autobus, à l’intérieur, en montant et en sortant, respectez la distanciation sociale. Les arrêts et abribus ne sont pas désinfectés; il faut donc être prudent avec les surfaces souvent touchées.
  • Faites preuve de patience – Nous avons beaucoup de chance de compter sur l’équipe exceptionnelle de Codiac Transpo. Ces travailleurs essentiels n’ont jamais cessé de s’adapter pour vous conduire à destination. C’est pourquoi nous vous demandons de continuer de faire preuve de patience, en sachant que nous faisons face, nous aussi, à des défis.

En quoi consiste la nouvelle obligation de porter le masque?

À partir du 29 juin, tous les passagers devront porter obligatoirement le masque dans nos autobus, pour nous permettre d’accroître la capacité d’accueil. Cette mesure sera appliquée à Moncton, à Fredericton et à Saint John. Pour pouvoir continuer d’augmenter la capacité d’accueil des autobus, les passagers devront porter le masque. Le port du masque sera surveillé dans les trois villes, pour s’assurer que cette obligation est respectée. Nous avons bon espoir que les passagers feront le nécessaire pour veiller à ce que les services de transport en commun continuent d’être assurés.

Pourquoi les exigences sont-elles les mêmes pour les trois villes?

Les trois réseaux de transport en commun se concertent depuis le début de la pandémie. Nous sommes fiers de collaborer à un plan opérationnel unifié, qui nous permet d’accroître la capacité afin de répondre à la demande en hausse et de démontrer que les réseaux de transport en commun des trois villes peuvent s’adapter à cette nouvelle normalité.

Doit-on payer en montant dans l’autobus?

Non, nous ne percevons pas le prix des passages des usagers. Avant de recommencer à percevoir le prix des passages, Codiac Transpo adressera au public des avis sur les changements se rapportant au mode de perception, aux laissez-passer mensuels et à perforer et au protocole d’embarquement par l’avant des autobus, entre autres.

Comment savoir si mon autobus est touché par les changements opérationnels apportés en raison de la COVID-19?

Nous invitons tous les clients à consulter la page des horaires et des circuits avant de prendre l’autobus. À l’heure actuelle, en raison de l’horaire modifié, les applications tierces de localisation ne sont pas exactes.

Qu’a fait Codiac Transpo pour s’assurer que les autobus sont sécuritaires?

Codiac Transpo a pris de nombreuses mesures pour veiller à ce que vos déplacements en autobus soient sécuritaires. Nous avons notamment rehaussé la désinfection, réduit le nombre limite de passagers, et modifié la configuration des sièges et les horaires pour pouvoir continuer de mener les opérations si des employés tombent malades ou sont exposés à la COVID-19. À partir du 29 juin, nous porterons la capacité d’accueil de nos autobus à 50 % de la capacité normale. Votre sécurité est toujours notre première priorité. Si des passagers ne respectent pas cette obligation, nous devrons ramener à six passagers par autobus la capacité d’accueil maximum.

Le nombre de passagers dans l’autobus est-il limité?

Oui. Toutefois, à partir du 29 juin, les autobus de Codiac Transpo pourront accueillir entre 17 et 20 passagers à la fois. Nous continuerons d’appliquer cette mesure uniquement si les passagers portent le masque. Cette mesure sera en vigueur à Moncton, à Fredericton et à Saint John.

Que faire si je ne peux pas porter le masque?

Nous suivrons les recommandations du Ministère de la Santé publique émises à ce sujet. Les exceptions permises sont liées à des conditions médicales acceptées, dont l’asthme, des maladies du cœur ou des poumons, ou la claustrophobie.

Quelles sont les répercussions de la COVID-19 sur Codiac Transpo?

La COVID-19 a obligé Codiac Transpo à apporter de nombreux changements à ses opérations. En raison des restrictions imposées quant au nombre de passagers dans les autobus, l’achalandage a baissé d’environ 85 % à 90 % à la fin de mars. À la fin d’avril 2020, Codiac Transpo a réalisé des économies (diesel, entretien, etc.) étant donné que le service offert était réduit. Toutefois, les pertes de recettes se chiffrent à 150 000 $ par mois; on a donc avisé le comité de gouvernance de Codiac Transpo qu’il faut anticiper un déficit de 1,4 million de dollars au 31 décembre 2020, en raison des revenus à la baisse et des coûts d’exploitation supplémentaires (achat de nettoyants et d’équipement de protection individuel).

Comment désinfecte t on les autobus?

Nous avons de lourdes exigences à respecter pour la désinfection du parc de véhicules en raison de la pandémie qui se poursuit. Quatre chauffeurs d’autobus ont été provisoirement affectés à notre équipe d’employés du service courant afin de gérer la demande accrue de nettoyage. En offrant un service de fin de semaine, nous nous assurons que chaque autobus est désinfecté et nettoyé de fond en comble deux fois par jour. Nous lavons l’extérieur de chaque autobus dès qu’il entre dans le garage. Puis, le personnel de Codiac Transpo, qui porte l’ÉPI voulu, vaporise un désinfectant à l’intérieur des autobus. Les chauffeurs préviennent les préposés à l’entretien quand des passagers qui ne portent pas de masque éternuent, entre autres, pour s’assurer que les fenêtres dans ce secteur sont également récurées pendant le nettoyage. Les postes des chauffeurs sont nettoyés à la main pour veiller à bien désinfecter les zones très souvent touchées.

Quelles exigences sont imposées aux employés de Codiac Transpo?

Codiac Transpo est fière de la collaboration nouée, dans le processus décisionnel, avec la section locale 1290 du Syndicat uni du transport, qui représente les employés de Codiac Transpo. Cette collaboration a permis d’assurer la sécurité des passagers et des employés de Codiac Transpo. Codiac Transpo remettra à ses chauffeurs d’autobus et autres employés des masques (non médicaux). L’employeur recommande à ces derniers de porter le masque lorsqu’il est impossible de maintenir la distance de 2m.

Suivez nos comptes rendus et l’information que nous donnons sur Facebook, ainsi que notre campagne sur les moyens que nous prenons pour vous conduire à destination.