Community Transit Pass Program Banner FR

Le transport en commun permet aux personnes d’accéder à l'emploi, à l'éducation, aux soins de santé, aux services sociaux, à l’alimentation et aux loisirs, ce qui contribue à la santé et au bien-être. Le transport en commun favorise également l’inclusion sociale dans les collectivités. Lorsque chaque personne au sein d'une collectivité a accès à des options de transport efficaces, fiables et abordables, la collectivité dans son ensemble en profite.

En partenariat avec la Ville de Moncton, la Ville de Dieppe et la Ville de Riverview, le Programme communautaire de laissez-passer de transport en commun offre à divers organismes des tarifs de transport en commun réduits afin de répondre aux besoins de transport des personnes les plus vulnérables de la région.

CTPP_Procédure de demande 

 

Critères d’admissibilité précis

  1. Les demandes des particuliers ne seront pas acceptées.
  2. L’organisme doit être établi à Moncton, à Dieppe ou à Riverview et doit offrir ses services aux résidants de ces collectivités.
  3. L’organisme doit avoir une fonction et un objectif clairement définis, ainsi qu’un conseil d’administration actif. 
  4. L’organisme doit étendre ses services au grand public dans les collectivités désignées et ne devrait exclure personne en raison de la race, la religion, le sexe ou l’origine ethnique de cette personne. Cette définition n’exclue pas les organismes dont les services sont réservés à un segment particulier de la collectivité afin d’améliorer les situations des individus ou des groupes défavorisés, et ce, conformément aux paragraphes 15(1) et (2) de la Charte canadienne des droits et libertés.
  5. Les organismes qui fonctionnent sous l’égide d’une association religieuse doivent clairement distinguer les budgets et les programmes de leurs activités religieuses d’avec leurs programmes de service communautaire.
  6. Les organismes doivent justifier la valeur et la nécessité de l’activité ou du service qui donnent lieu à la demande de billets ou de cartes à perforer, ainsi que leur utilisation prévue. 

 

Les organismes doivent faire preuve de discernement et d’une bonne gestion des billets demandés au moyen d’une fiche d’utilisation.

Les demandes d’aide au transport qui visent à remplacer l’aide offerte par les autres ordres de gouvernement ne sont pas admissibles dans le cadre de ce programme.

Évaluation

L’avenir du programme dépendra des résultats d’une évaluation. 

Les organismes doivent remplir mensuellement une Fiche d’utilisation des billets. Un rapport définitif résumant les données de ces fiches et l’incidence du programme pour l’organisme et ses clients doivent être soumis au plus tard le 1er décembre.

Responsabilité

  1. Les organismes qui recevront des billets de Codiac Transpo devront remettre les billets inutilisés aux fins de redistribution.
  2. Ce programme pilote de cinq ans mis sur pied par les trois municipalités ne doit pas être interprété comme un engagement des villes envers ce type d’aide dans les années à venir. 
  3. La distribution des billets doit être faite en fonction du nombre de billets reçus par mois.
  4. En offrant une telle aide, Codiac Transpo et le comité de coordination peuvent imposer les conditions qu’ils jugent 

 

 

Formulaire de demande

Rapport mensuel

 

Sondage sur les retombées

 

 

  Formulaire de demande  

 

 

 

    Fiche d’utilisation des billets/cartes à perforer  

 

 

   Infographique    

 

 

  Formulaire de demande  

 

 

 

    Fiche d’utilisation des billets/cartes à perforer  

 

 

   Infographique